Spectacles accueillis

Pendant la saison 2019/2020

Vendredi  6 mars :      

          « A qui ma femme »

D’après G. Feydeau, par la Posada de Don Quichotte (MJC  Cavaillon).

Marcassol a la belle vie. C’est un riche homme d’affaires marié depuis peu à une délicieuse femme, Clarisse. Oui mais voilà, il ne la supporte plus. La passion s’est affaiblie et il s’ennuie avec elle. Il la trompe d’ailleurs avec la Comtesse Sonia Kaskoff, avec qui l’amour n’est pas triste. Se croyant son unique amant, Marcassol aimerait bien filer le parfait amour avec la volage Comtesse. Seulement, il n’est pas libre. Il va devoir se défaire de son encombrante épouse… en la rendant amoureuse d’un autre homme ! Et évidemment les choses ne se dérouleront pas comme prévu au long de ce vaudeville rebondissant.

Mise en scène par Alain Guerrieri avec un défi audacieux et intrigant…. Les rôles féminins étaient tenus par des hommes en costume masculin et les rôles d’hommes tenus par des femmes en costume féminin…. 

 vendredi le 28 février

« Cathy de 8 à 9. »

Une femme, ancienne chanteuse, a invité ses parents et amis à un repas en soirée pour son anniversaire. Mais les convives n’arrivent pas… En attendant elle se parle à elle-même : souvenirs et anecdotes défilent avec une bonne dose d’autodérision Jusqu’au dénouement inattendu!

Un beau succès pour Nicole pour cette première dans sa salle de La Licorne

Le Vendredi 7 Février

« Le vent des peupliers « 

 Comédie de Gérald Sibleyras, Mise en scène Vincent JULLIEN

Par la compagnie La Ronde de Sorgues.

3 retraités passent leur journée sur la terrasse de leur maison de retraite. Fernand, s’évanouit sans prévenir, René qui n’a plus qu’une jambe valide fait le tour de l’hospice à la recherche du sourire des jeunes filles et Gustave, hargneux, acariâtre pour tout dire désagréable. Nos 3 lascars sont unis dans la volonté de défendre « leur » terrasse. Ils sont intrigués par le vent qui secoue les peupliers sur la colline d’en face ; et ils décident d’y partir en expédition. Y parviendront-ils ?

Vendredi  24  janvier :      « Les Rustres »

De C. Goldoni         Par la troupe   l’Albatros   de Pernes.

Les Rustres.
Les femmes des rustres

 

 

Les Rustres (I rusteghi) est une pièce de théâtre en trois actes de Carlo Goldoni écrite en 1760.

Dans la Venise du XVIIIe siècle, une histoire de mariage arrangé déclenche une « guerre » des sexes ! Goldoni, en 1760, écrit un véritable manifeste féministe dont l’écho résonne aujourd’hui plus que jamais.

Vendredi 10 Janvier 2020 :

« L’antichambre » de Jean-Claude Brisville, par la troupe : Les Salonnières Théâtre. Cette jolie pièce de théâtre intimiste dans une langue élégante a trouvé un lieu idéal dans notre petite salle de La Licorne.

 

 
 
 
L’irruption de la jeune Julie de Lespinasse, intelligente, cultivée, sensible aux idées nouvelles au milieu du « salon » de Mme du Deffand, va y amener un vent de nouveauté. En effet, le projet d’encyclopédie universelle cristallise alors un débat idéologique entre anciens et modernes où Diderot et d’Alembert vont rejoindre Voltaire, Turgot et autres Montaigne en des controverses avant-gardistes que Mme du Deffand s’emploiera à combattre avec ses convictions d’Ancien Régime. Au contraire de Julie qui conquerra l’amitié des philosophes et des hommes d’esprit….
Julie est interprétée par Nathalie Molas qui est licornienne depuis de nombreuses années et qui est devenue « salonniére » pour l’occasion.

Vendredi  22  novembre :    

«  Plagiat »

De J. P. Martinez         Par la compagnie  Libre Théâtre

Comment, par un étrange Goncourt de circonstances, le plagiat peut conduire au meurtre, et le meurtre à la Légion d’Honneur… Une comédie très amorale sur la vanité de la gloire littéraire.
Depuis la publication de son premier roman, couronné par le Prix Goncourt, Alexandre jouit de sa réputation d’auteur à succès, et en perçoit les dividendes. On l’attend au Ministère de la Culture pour lui remettre la Médaille de Chevalier des Arts et des Lettres. Frédérique, son épouse, qui grâce à ses relations mondaines a contribué à le hisser au sommet de la gloire littéraire, l’aide à préparer son discours pour cette nouvelle consécration. C’est alors qu’Alexandre reçoit la visite d’une inconnue, qui pourrait bien remettre en cause cette belle réussite et ce parcours jusque-là sans faute…
 

Vendredi 8 novembre:

« Un ouvrage de dames »

par le théâtre des pas pressés

Comédie féroce, faisant l’éloge de la misandrie ordinaire écrite en 1977 en pleine vogue du café-théâtre…. Trois dames bien spéciales, une veuve haineuse du sexe masculin, une jeune femme en détresse qui dissimule un gros problème dans son cabas et une vieille fille en mal d’amour, vont se retrouver autour d’un banc.

Vendredi  18  octobre :

« L’amour est enfant de salaud »

d’Alan Ayckbourn,  par la compagnie   Les masqués  de Caromb

Barbara est célibataire et tient à le rester. Gilbert est veuf et ne s’intéresse qu’au bricolage. Nikki et Hamish s’adorent et vont bientôt se marier. Tout ce
petit monde se retrouve sous le même toit pour quelques jours. Tout se serait bien passé si Cupidon n’avait pas pété les plombs…

 

Vendredi  4  octobre :          « Ecrits d’amour »

 De C Bourgeyx                         Par    la troupe d’Uchaux

Le petit théâtre d’Uchaux est venu présenter « écrits d’amour » dans la salle de La Licorne. Et les huit comédiens ont interprétés avec humour des dialogues épistolaires des « écrits d’amour » tantôt comiques, tantôt poétiques, parfois improbables et parfois surréalistes….  Le public ravi a bien ri et a applaudi à la fin de chaque lettre.

Le Salut du petit théâtre d’Uchaux

La saison dernière à La Licorne


Le jeudi 6 juin« Une Drôle d’histoire » (2019)

L’histoire de France vue par des licornes.

Ce n’est pas une pièce mais une présentation de textes iconoclastes sur l’histoire de France : surprises et sourires assurés !

Tous les comédiens de La Licorne, anciens ou nouveaux, et ils étaient 18, ont participé à ce travail qui a abouti à ces deux représentations : l’une chez nous dans notre salle Chacha, l’autre dans ce magnifique cadre du théâtre de verdure de Cheval-Blanc. Et à chaque présentation ce fut un succès, les spectateurs sont repartis ravis et hilares de cette étrange leçon d’histoire.


Vendredi 24 mai  :  « Le NéoCID »

parodie du CID de Corneille,

réécrit par Nicole Sergent.  interprété par La Licorne.

Une « dernière » est un moment toujours un peu émouvant. Les comédiens disent au revoir à un spectacle qu’ils ont travaillé et joué pendant deux saisons. Mais, pour cette représentation du NéoCID à la Licorne, le public venu nombreux, était lui aussi un peu triste de dire au revoir à ce spectacle. Tous se sont bien amusés, sur scène ou dans la salle aux péripéties de ce pauvre « Roro » obligé de sauver du déshonneur son débris de père, et de risquer ainsi l’amour de sa Chichi ! Heureusement l’amour triomphe ! à la sortie comédiens et spectateurs se congratulaient d’avoir partagé les rires et les émotions, certains étaient venu revoir ce NéoCID et l’ont trouvé « mieux que la première fois !» Alors, « vive le spectacle vivant ! » et à bientôt pour une nouvelle création.


Vendredi 10 mai  :  « La mastication des morts. »

de Patrick Kermann.  par les « grains de sable »

Ce spectacle à l’humour noir et au « parlé » parfois un peu cru, a surpris le public de La Licorne et à la sortie les avis étaient partagés, certains avaient beaucoup aimé et bien ri, tandis que d’autres trouvaient la situation un peu sombre, tous ont été interpelés par ce texte à l’ironie mordante.


Vendredi 26 avril :      » Une VIE au fil du temps. »

 CHANSONS FRANÇAISES par le duo Antidote,

« Une VIE. »  Au fil du temps autour de la chanson française. La vie d’un couple raconté par les tubes de la canson française. Une belle histoire.


Vendredi 19 avril :        « PAROLES DE FEMMES. »

Théâtre et chansons par le G.A.R.D. d’Aramon.

Un spectacle musical de Yves Michel mis  en scène par Jean-Claude Villette. Deux comédiennes dont l’une est chanteuse devisent allégrement et en vers sur la gent masculine et les rapports qu’elles entretiennent avec ces messieurs…. L’amour, la solitude, les cadeaux, la bigamie, la rupture, les nouvelles rencontres, la vénalité, la drague, les mensonges….Un spectacle musical d’Yves Michel. Mise en scène de Jean-Claude Villette. Par le G.A.R.D. d’Aramon.


 Vendredi 8 Mars:  « K’lin d’œil »  Par KARAMBOLA.

Soirée de sketches déjantés et déchainés….. Beaucoup de rires….. Un bon moment avec nos amis de Robion.

Vendredi 8 Mars:  « Barbara et plus si affinités…. » 

Chansons de Barbara et de Brassens par le duo Pascale et Eddy. Une soirée toute en poésie et en musique et qui a enchanté le public venu nombreux.


Vendredi 22 février :        « UNE PIÈCE D’ENFER. »

Comédie par les Pérennes de La Licorne:

Erika, Jacques, Aude

Spectacle présenté aux « Trente ans de La Licorne. » C’est une parodie de « Huis Clos », déjà joué par cette équipe. Mais « une pièce d’enfer. » n’a plus rien à voir avec la pièce de Sartre!! Cette création de La Licorne est un pastiche burlesque : Aude, Erika, Nicole, Jacques et Bertrand, se sont amusés à écrire et jouer cette parodie délirante ! Spectacle à ne pas manquer.


VENDREDI 1° Février:

 « LE DOCTEUR NORBERT et LE LAPIN COQUIN. »

La salle de La Licorne était pleine le 1° février pour ce fameux « Docteur Norbert et le Lapin Coquin » et nous nous sommes bien amusés: nous les comédiens et les spectateur: ça, on peut dire que nous avons bien ri !!!


VENDREDI 18  Janvier:  « L’avare »  de Molière

par le théâtre de la ronde.

Le théâtre de la Ronde de Sorgues est venu nous présenter « L’avare » de Molière, la salle était pleine et nous avons bien ri à cette interprétation. Harpagon s’est rendu bien ridicule avec sa cassette. Mais l’amour triomphe et les amoureux vont pouvoir s’aimer ! Pour une fois ce n’est pas l’argent qui est le maître… Enfin, l’avare a tout de même retrouvé sa cassette.


VENDREDI 28  Décembre : Veillée « Mystères et légendes! »

Le vendredi 28 décembre eu lieu la « Veillée à l’ancienne » de La LICORNE et ce fut une belle soirée. Le thème cette année « Mystères et Légendes » plusieurs ont participé avec des histoires, des légendes: Et il y eu beaucoup de mystères : La légende des « Goddam » du mont saint Michel, celle de saint Nicolas, le mystère du corps qui disparaît, de la cocotte qui accouche, du crâne qui parle, l’histoire des siffleurs, il y eu aussi l’objet mystérieux et bien d’autres surprises… Nous nous sommes séparé sur le verre de l’amitié et en se souhaitant tout le meilleur pour 2019.


VENDREDI 7 Décembre : Luc BRIAN chante Michel LEGRAND »: « LE GRAND VOYAGE »

Musiques et chansons de Michel LEGRAND dont certaines furent reprise en cœur par la public.


Dimanche 11 Novembre 2018, à Cheval-Blanc.

Puis le Vendredi 16 Novembre à MORNAS.

 « VOUS FAITES PAS DU MAUVAIS SANG »  

une lecture de la correspondance pendant la guerre 14 du soldat  Paul REQUISTON un « poilu » de Cheval-Blanc. Ce 11 Novembre 2018 fut un bel hommage à nos « morts pour la France » la cérémonie du matin liant toutes les générations. Et La LICORNE, à la tombée du jour, a fait de nouveau une lecture théâtralisée des lettres de Paul REQUISTON : la salle était pleine et certains qui avaient déjà vu ce spectacle ont tenu à le revoir en cet anniversaire… L’émotion fut la même et les mots de Paul et Junie REQUISTON portés par Jean-Charles et Sibyle ont traversé le siècle pour nous toucher au cœur. Puissions-nous ne jamais oublier le courage de ces hommes et l’inanité de la guerre.

Le texte de ces lettres a été édité et pour prolonger le souvenir, vous pouvez l’acquérir pour 10 euros:  contactez la LICORNE 04.90.71.73.42.


Vendredi 5 octobre : « Moins deux »

de Samuel Benchetrit. Par la compagnie du Grain de Sable

Ça commence dans une chambre d’hôpital. Juste deux lits, avec à l’intérieur, deux types qui ne se connaissent pas. Jules Tourtin, soixante-douze ans, deux semaines à vivre du fait que son rein droit est encore plus pourri que son rein gauche. Paul Blanchot, soixante-treize ans, une semaine à vivre car ses poumons l’ont trahi. Ils auraient pu en rester là, mais avec leurs trois semaines d’espérance à deux, ils préfèrent fuguer, histoire d’aller faire un tour dehors, pour s’assurer que le monde n’a plus besoin d’eux. Les aventures commencent, l’amour les rattrape et l’amitié surprenante risque bien de leur tomber dessus…


30 Mai 2018 : « Au temps du cabaret »

De Yves Michel: Paroles et musiques.

Avec  Jacqueline Passemard (chant) et Yves Michel (piano chant), accompagnés par  Laurent Astoul (contrebasse et William Léon (Batterie).

La salle de la Licorne est devenue, pour une soirée, un « cabaret parisien » ! Dans une ambiance chaleureuse et par le voix de Jacqueline Passemard Yves Michel  a fait revivre le temps d’un instant, l’ambiance de ces lieux de gaité et de charme. 

Yves Michel et Jacqueline Passemard.


 

Vendredi 4 mai :  » Quatre à quatre »

De Michel Garneau. Par « les tréteaux du sud » de Marseille.

Une belle soirée en compagnie des « tréteaux du sud » venus de Marseille pour nous présenter « Quatre à quatre » de Michel Garneau, une pièce de femmes écrite par un homme, belle plongée dans le monde du Québec deux femmes : la mère et la fille discutent sur leur sort, mais la grand-mère et l’arrière-grand-mère décédées reviennent dans ce grenier pour parler avec elles, un échange sur 4 générations. Une interprétation sensible et avec beaucoup d’émotions. Un groupe bien sympathique qui a pu partager avec le public… Bonne continuation aux « Tréteaux du sud » !